Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Blog

 Le Rouleau de Feu : un monument bien caché

around jerusalem

Le « Rouleau de feu » monumentale sculpture au cœur de la forêt de Jérusalem, est par trois fois une énigme. Malgré ses dimensions, son emplacement et sa signification, cette œuvre d’art est en grande partie méconnue du public.

Œuvre de Nathan Rapoport auteur de la fresque commémorative du soulèvement du ghetto de Varsovie, elle prend place finalement dans la  « Forêt des Justes » qui (le saviez-vous ?)  était le lieu où se déroulait la cérémonie de commémoration de la Shoah, avant que celle-ci ne passe à Yad Vashem, le musée de la Shoah à Jérusalem… 

Pour en savoir plus

Les rues au féminin

Ce 8 mai, Journée internationale des droits de la femme est l’occasion d’évoquer les inégalités et revendications justifiées (et parfois certains clichés déjà fanés).

Parmi les raisons de ces revendications, voici des faits irréfutables que l’on trouve noir sur blanc (ou bleu sur blanc) sur le terrain: la présence féminine extrêmement réduite sur les panneaux des noms de rues. Pour ceux qui connaissent Tel Aviv, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que pour 878 noms d’hommes on ne trouve que 61 noms de femmes. Qu’est-il arrivé à la ville blanche, symbole de modernisme et d’avant-garde, pour se retrouver il est vrai au-dessus de Bnei Brak (280/14) mais en-dessous de Rishon Le Tsion (442/55) ? Et a Israël tout entier, pays de pionniers et de renouveau dont la moyenne en la matière se rapproche de celle de Tel Aviv? (chiffres datant de 2014 date de réalisation de l’enquête).

C’est l’avis que partage un groupe de contestation né ces dernières années dans toutes les grandes villes d’Israël et qui a décidé de prendre les choses en main. La nuit, pot de colle et affiches en main, ces partisan(e)s de l’équité viennent recouvrir des panneaux de la ville en panneaux fictifs au nom de femmes non moins méritantes que ces hommes immortalisés, et de préférence de tous les horizons et origines sociales.

Et puis, d’une année sur l’autre et d’une revendication à l’autre, les changements de noms officiels de la part de la municipalité suivent également le mouvement. Près de chez moi, à Jaffa nous côtoyons Ziona Tagger, peintre, et depuis un an Nadia Hilou femme politique et activiste sociale, toutes deux originaires de la ville. 

Prenez donc l’habitude de lever la tête, citoyens israéliens, sur les panneaux des rues, pour y déceler les changements qui, espérons-le s’opèreront entre le 8 mai 2022 et 2023…

Yehuda “Margoza” rabbin de Jaffa

Avec la même discrétion qui entoure l’identité véritable du mystérieux Yehuda « Margoza », l’histoire, elle aussi,  est restée discrète sur la vie et les actions hors du commun de ce rabbin originaire de Ragoza (d’où le nom de la rue « mi Ragoza » en hébreu ) ville qui n’est autre que l’actuelle Dubrovnik en Croatie. Son histoire et son influence sur la ville de Jaffa méritent d’etre révélés…

Pour en savoir plus

Les rues ornementées de Jérusalem

Jérusalem ne peut décidément pas se comporter comme une ville ordinaire, même dans les détails. Si vous levez la tête au coin des rues pour retrouver votre chemin, vous aurez le plaisir de voir que la plupart d’entre elles sont ornementées de plaques magnifiquement décorées: elles ont une histoire ! Après la Première Guerre mondiale, le gouverneur britannique Ronald Storrs décide de rénover le Dôme du Rocher et convoque plusieurs familles d’artisans arméniens spécialisées dans la confection de céramiques ornementales….

Pour en savoir plus

Une rivière de caractère

Ne dit-on pas : une personne de caractère ? Alors pourquoi pas une rivière de caractère ? La rivière du Tzin ou Zin dans le désert du Néguev près de Sde Boker, fait certainement partie de cette catégorie : suite à la formation rift du Jourdain il y a de cela de 35 à 70 millions d’années, la rivière change son cours, de façon magistrale à 90 degrés sur le terrain.

Pour en savoir plus

Images des quartiers sud de Tel Aviv

Mardi 21 avril 2020: Jour de commémoration de la shoah en Israël : la tentation est donc grande pour moi de donner libre cours a toutes sortes d’associations autour de quelques photos prises ce matin dans le sud de Tel Aviv, la où se concentrent les demandeurs d’asile en Israël – principalement d’Erythrée et du Soudan, les voici donc: 

Pour en savoir plus

Il était une fois les rouleaux de la mer morte

Le 29 novembre 1947, l’ONU vote le partage de la Palestine en 2 entités: Juive et Arabe, ce qui marquera le début de la sanglante guerre d’indépendance d’Israël dès le lendemain. C’est justement le jour que choisit le professeur Sukeinik, archéologue de l’Université hébraïque de Jérusalem pour se rendre en dernière minute à Bethléem acheter 3 des 7 rouleaux de la mer morte découverts dans la première grotte de Qumran. A peine rentré chez lui, il examine les rouleaux et ne peut se retenir de faire venir son meilleur ami avec son fils de 8 ans. “Lis”, dit-il à cet enfant installé devant ces textes. Et c’est ce qu’il fera, découvrant le contenu en hébreu de ces parchemins vieux de quelques 2000 ans.
(more…)

Les mines de Salomon revues et corrigées: ou du bon usage de l’archéologie

L’archéologie Biblique en Israël était jusqu’il y a peu de temps divisée entre l’école « maximaliste » de l’université de Jérusalem, qui s’attend à trouver sur le terrain des indices fidèles de l’histoire biblique, et l’école « minimaliste » dirigée par le Prof. Finkelstein de l’université de Tel Aviv, qui réfute l’historicité du texte. Mais grâce aux récentes fouilles à Timna au sud du pays, une troisième version hors des sentiers battus remet en jeu l’une comme l’autre et dévoile une version originale des faits, comme une remise en question de nos préjugés.
(more…)

Que faire en Israel? Le musée d’art Yaacov Agam – Blog

Nous allions entrer au musée Agam près de Tel Aviv, dans la ville de Rishon-le-Zion: sur le parvis de l’entrée nous avons rencontré un homme âgé trainant une vieille valise, mal habillé et en sandales de plages. Il est entré après nous et s’est fait rapidement réprimander par la caissière : « Yaacov, ne me dérange pas tu vois bien que je suis en train de vendre des entrées pour ton musée !».  C’était l’artiste lui-même.
(more…)

Hors des sentiers battus à Jérusalem: le musée Rockefeller – Blog

Ce grand bâtiment en pierre de Jérusalem situé au Nord-Ouest de la ville, le Musée Rockefeller est-il une mine de trésors insoupçonnés, une citadelle imprenable ou un nid à poussière ? Et bien un peu des 3 à la fois.

Bâti dans les années 1920 par les Britanniques alors maîtres des lieux en Palestine (la « Palestine mandataire ») sa construction fait suite à leur décision de de ne plus exporter systématiquement les trésors issus des fouilles archéologiques à Londres ici comme dans les autres colonies de l’empire. Au contraire, une bonne partie d’entre elles seront laissées sur place, pour le bénéfice de la population locale. A Jérusalem, les collections trouveront un lieu où être exposées grâce au bienfaiteur John D. Rockefeller qui financera la construction du musée.

(more…)
  • Skip to toolbar