Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Au commencement était le lait de chamelle – “חלב בראשית” – Blog – Juin 2017

Cléopâtre se baignait, dit-on dans le lait d’ânesse, bien lui en aurait prit de choisir plutôt le lait de chamelle! Doué de qualités anatomiques et physiologiques exceptionnelles pour voyager dans le désert, le chameau (et le dromadaire)  est en passe de devenir également super star dans le domaine des médecines douces et la cosmétique, En fait pas lui… mais elle!

L’histoire commence il y a une vingtaine d’années quand  Eyal, fondateur de “Milk from Eden”, fait connaissance au hasard de ses rencontres avec un vétérinaire qui lui dévoile les qualités thérapeutiques du lait de chamelle pour le traitement du diabète.

Intrigué mais surtout passionné, il creuse le sujet et petit à petit en arrive à fonder un centre de recherche et développement, puis un centre d’accueil pour les visiteurs, là où se trouvent les animaux au sein même du village bédouin de Tarabin Al Tsana. Quant aux chamelles, elles font partie d’un troupeau appartenant à une famille bédouine du même village qui a passé un accord avec Eyal pour traire et lui vendre le lait, utilisé pour les produits de sa compagnie. Vous avez compris: il s’agit bien d’une situation gagnant-gagnant, mise sur la marché de produits artisanaux à fort potentiel, et création d’opportunité pour les habitants locaux.

Mais de quelles propriétés particulières parlons-nous? D’abord et avant tout, doué de propretés anti-inflammatoires extraordinaire et très similaire au lait maternel humain, le lait de chamelle est actif sur un grand nombre de maladies: diabète amis aussi arthrite, maladies intestinale, Alzheimer et autres, et attenue les effets secondaires de la chimiothérapie. Riche en gammaglobulines et immunoglobulines, il l’est aussi entre autres en calcium et Vitamine C, sans compter ses propriétés cosmétiques.

Remède de grand-mère me direz-vous? L’ONU le range un cran au-dessus, le déclarant en 2006 “super food”, et la FAO lui reconnait un potentiel alimentaire et économique très prometteur.

Curieux? Intéressé? Contactez-nous ou contactez-les directement: la visite et le café sont en libre accès, laissez vous tenter par les produits.

http://www.bereshitmilk.com/ (le point de vente dans le village)

http://www.camels-milk.com (le centre de recherche: en hébreu seulement!)

  • Skip to toolbar